Le Représentant résident adjoint du PNUD rencontre le Ministre l'Agriculture et Elevage

5 - 4 - 2024 0

Le Représentant résident adjoint du PNUD, M. Alassane BA, accompagné de Mme Camara Safiatou KABA, chargée de programme Genre et Autonomisation des femmes ; M. Mamadou Ciré CAMARA, chargé de Programme Environnement et Développement Durable; M. Aboubacar Mariam SYLLA, Chargé de programme Développement des Filières et chaînes de valeur Agro-mines, a été reçu hier jeudi 04 avril 2024, par le nouveau Ministre de l’Agriculture et de l’élevage, M. Félix LAMAH.


Cette visite de courtoisie a permis au Représentant résident adjoint, tout d’abord, de féliciter le Ministre pour sa nomination, avec la confiance renouvelée du Chef de l’Etat, à la tête d’un département aussi important que stratégique qui est l’Agriculture et de l’élevage, et d’exprimer l’engagement et la volonté du PNUD à soutenir et être aux côtés de son département pour faire face aux nombreux défis du développement sectoriel dans l’intérêt supérieur de la population guinéenne.


L’objectif principal était une rencontre de prise de contact avec le nouveau Ministre était d’explorer ensemble les nouvelles pistes de collaboration et de partenariat. L’occasion a été mise à profit pour présenter à M. Félix LAMAH, le nouveau « projet régional d’appui à l’autonomisation des entreprises féminines Ouest Africaines dans les chaînes de valeur du Riz (EWASME) » qui est une initiative sous régionale dont bénéficie la Guinée grâce à l’accompagnement du PNUD et le financement de la Banque Mondiale, via la Banque Islamique de Développement (BID) pour une durée de 4 ans.


M. BA a fait remarquer, que le démarrage de ce projet accuse déjà un retard (par rapport au Sénégal, au Niger et à la Sierra Leone où le projet a déjà démarré ses activités) en raison de quelques goulots d’étranglements rencontrés au niveau institutionnel et pour lesquels il a sollicité l’appui du nouveau Ministre à l’effet d’y apporter des solutions idoines et diligentes. Il s’agit de, entre autres, le démarrage effectif des activités du projet en Guinée par l’opérationnalisation du Comité de Pilotage dont les membres statutaires sont désignés par l’ancienne équipe, la désignation d’un directeur national qui va assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre des activités, l’organisation urgente de la première session du Comité de Pilotage dans un délai assez raisonnable.


Acceptant les modalités d’exécution de ce projet régional, telles que prévues dans la convention globale signée entre le PNUD et la BID, et expliquées par le RRA du PNUD, le Ministre LAMAH a tout d’abord remercié M. BA pour cette visite, puis a rappelé que dès sa prise de fonction, il a estimé qu’il était important et indispensable de rencontrer les partenaires qui accompagnent la Guinée pour les remercier, aussi réitérer la volonté du gouvernement de raffermir cette collaboration mais aussi, de partager avec eux les défis et les priorités en matière de développement du secteur de l’agriculture et de l’élevage. Ensuite, il n’a pas manqué de remercier le PNUD pour l’accompagnement accordé à la Guinée pour faire face aux défis, puis a indiqué que des dispositions utiles et appropriées seront prises très rapidement afin de lever les goulots d’étranglement, facilitant ainsi le démarrage du projet EWASME en Guinée.


En marge de cette discussion, plusieurs autres points ont fait objet d’échange. Il s’agit, notamment, de la volonté du PNUD à relancer les travaux pour la finalisation du document de projet sur le développement des chaînes de valeur de la filière Lait local pour lequel l’appui du Ministre a été sollicité pour la disponibilité des cadres du département (Elevage) à cet effet et engager le processus de relance des PTFs initialement identifiés (CEDEAO, BAD et BID) pour la mobilisation de ressources ; du projet d’appui au renforcement de la résilience au changement climatique des communautés de la Guinée Forestière pour lequel, le CP a informé qu’une composante entière est dédiée au développement de l’agriculture intelligente.


Après avoir mis en avant les avantages comparatifs de la collaboration avec le PNUD, notamment dans le domaine du Procurement, M. Alassane BA a réitéré la disponibilité de son institution à offrir des services diligents et de meilleure qualité au Gouvernement et au département de l’agriculture et de l’élevage en matière d’acquisition de biens et services, notamment les gros achats de matériels et équipements (véhicules, motos, intrants et équipements de production et de transformation post-récolte, etc.) permettant ainsi au Gouvernement de booster le taux de décaissement des ressources financières disponibles.




COMMENTAIRES

vendredi 21 juin 20:45:41

 
 

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

224 © Copyright 2018, Tous droits réservés Site réalisé par: Poptrafic